Grèce-Le FMI prêt à participer à un plan "complet"-Lagarde

vendredi 17 juillet 2015 08h13
 

PARIS, 17 juillet (Reuters) - Une restructuration de la dette grecque est nécessaire pour en alléger le fardeau et la rendre soutenable, a déclaré Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI).

Dans une interview à Europe 1 diffusée vendredi, elle a indiqué que le FMI ne participerait au nouveau plan de sauvetage du pays que s'il était "complet", à savoir qu'il intègre une réforme "en profondeur" de l'économie grecque, "une ligne budgétaire saine qui donne une solidité au pays sans être excessive", des financements européens et un allègement de la dette.

Sur ce dernier point, "différentes modalités peuvent être utilisées", a dit Christine Lagarde, qui recommande "d'allonger considérablement les échéances, allonger également la période de grâce pendant laquelle aucun remboursement n'est effectué et réduire les intérêts au maximum".

"Nous pensons ici que l'utilisation de ces trois modalités de manière vraiment significative peut suffire à rendre la dette soutenable", a-t-elle dit. "Une soutenabilité de dette, on peut tout à fait y parvenir par d'autres modalités qu'une coupe franche sur le montant de la dette". (Yann Le Guernigou, édité par Jean-Michel Bélot)