** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 17 juillet 2015 07h52
 

PARIS/LONDRES, 17 juillet (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse vendredi à l'ouverture, marquant le pas après avoir enregistré la veille leur septième séance consécutive de hausse dans le sillage du vote par le parlement grec des mesures d'austérité exigées par les créanciers d'Athènes pour lancer les discussions sur un troisième plan d'aide.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 0,1% à l'ouverture, le Dax à Francfort devrait ouvrir sur une note stable et le FTSE à Londres pourrait afficher un recul de 0,2% dans les premiers échanges.

L'Europe a pris jeudi ses premières mesures pour financer une économie grecque à bout de souffle, la Banque centrale européenne (BCE) relevant le montant des liquidités d'urgence accordées aux banques locales et les ministres des Finances de l'Union européenne (Ecofin) approuvant le principe d'un prêt-relais de 7 milliards d'euros.

Le Bundestag doit se prononcer dans la journée sur l'ouverture de négociations avec la Grèce sur un nouveau plan d'aide.

A l'approche de la clôture, la Bourse de Tokyo gagne 0,2% et l'indice MSCI des valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de 0,4%, soutenu par la reprise des marchés en Chine continentale.

Aux Etats-Unis, Wall Street, portée par une série de bons résultats trimestriels de grands noms de la cote, a terminé en hausse jeudi, le Nasdaq inscrivant un record de clôture.

Après être passé dans la nuit par un plus bas de sept semaines à 1,0855 dollar, l'euro se reprend légèrement, à 1,0893 dollar vers 05h40 GMT.

Le billet vert reflue à 97,508 après avoir touché dans la nuit un plus haut de sept semaines contre un panier de devises de référence, à 97,756.

PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES A L'AGENDA DU 17 JUILLET PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT US 12h30 Prix à la consommation juin +0,3% +0,4%   Suite...