LEAD 1-GE a proposé des concessions à l'UE pour Alstom

vendredi 17 juillet 2015 00h55
 

(Actualisé au dernier §.)

BRUXELLES, 16 juillet (Reuters) - General Electric a proposé des concessions à la Commission européenne pour obtenir son feu vert à son projet de rachat de la branche énergie d'Alstom pour 12,4 milliards d'euros.

Le groupe américain a soumis ses propositions jeudi mais n'a pas fourni de précisions.

"GE confirme avoir soumis des remèdes à la Commission européenne en relation avec la transaction GE-Alstom. Ces remèdes répondent aux griefs de la Commission tout en préservant l'intérêt économique et stratégique de l'opération", lit-on dans un communiqué.

Les services de la concurrence de l'UE s'inquiétaient de voir le rapprochement de GE et d'Alstom restreindre la concurrence dans la mesure où il ne resterait que deux fabricants de turbines à gaz en Europe, GE et son concurrent allemand Siemens.

La Commission a en principe jusqu'au 21 août pour décider ou non d'autoriser la plus importante acquisition de l'histoire de General Electric mais elle pourrait prolonger son enquête jusqu'à la mi-septembre, le temps d'entendre les doléances de concurrents -- Siemens mais l'italien Ansaldo ou des groupes japonais -- et de clients d'Alstom.

En 2001, la CE avait empêché General Electric de mener à bien son projet d'acquisition de Honeywell International pour 42 milliards de dollars, pourtant avalisé par les autorités américaines.

Cette fois, un veto est jugé peu probable compte tenu des soutiens politiques en haut lieu de la France et des Etats-Unis.

(Foo Yun Chee, Véronique Tison pour le service français)