SYNTHESE 2-L'Europe redonne de l'air aux banques grecques, Syriza en crise

jeudi 16 juillet 2015 17h53
 

* La BCE relève les liquidités d'urgence

* L'UE d'accord pour débloquer un prêt de 7 milliards d'euros

* Feu vert à l'ouverture de négociations sur un plan d'aide

* Tsipras confronté à la fronde de son parti

* Des élections anticipées pas exclues en septembre ou octobre

par Lefteris Karagiannopoulos et George Georgiopoulos

ATHENES, 16 juillet (Reuters) - L'Europe a pris jeudi ses premières mesures pour financer une économie grecque à bout de souffle, quelques heures après le feu vert du parlement grec à un programme d'austérité draconien qui a divisé l'alliance de gauche au pouvoir à Athènes et pourrait ouvrir la voie à des élections anticipées dans les mois à venir.

La Banque centrale européenne (BCE) a relevé le montant des liquidités d'urgence accordées aux banques grecques, qui rouvriront lundi, même si le plafonnement des retraits sera sans doute maintenu pour éviter une ruée aux guichets.

Les ministres des Finances de l'Union européenne (Ecofin) ont dans le même temps approuvé l'octroi d'un prêt-relais de 7 milliards d'euros qui permettra à Athènes de rembourser dès lundi prochain une échéance à la BCE et ses arriérés de paiement au Fonds monétaire international (FMI).   Suite...