PSA externalise 360 emplois de R&D-syndicats

mercredi 15 juillet 2015 15h09
 

PARIS, 15 juillet (Reuters) - PSA Peugeot Citroën va externaliser cette année 360 postes de son département de Recherche et développement (R&D) dans le cadre du plan de redressement "Back in the Race", ont annoncé mercredi deux syndicats.

Ce projet a été présenté le même jour aux organisations syndicales lors d'un Comité central d'entreprise extraordinaire.

"On est relativement inquiets de cette politique qui détruit de l'emploi interne", a déclaré à Reuters Xavier Lelasseux, représentant CFDT. Selon lui, d'autres activités sont concernées, comme le ferrage (223 postes) et le roulage (117 postes) transférés chez Segula Technologies depuis le début de l'année.

"La politique qui consiste à découper les usines en morceaux pour les vendre à la sous-traitance s'accélère", a déclaré de son côté la CGT dans un tract. Selon le syndicat, les projets d'externalisation concernent au total plus de 1.220 salariés.

PSA a refusé de faire un commentaire.

Le constructeur veut ramener d'ici la fin 2016 ses coûts salariaux totaux à moins de 12,5% de son chiffre d'affaires. Dans le cadre de l'optimisation économique de sa sous-traitance, il a également conclu l'an dernier un contrat avec Altran sur des fonctions de R&D à moindre valeur ajoutée, externalisées au Maroc.

Dans le cadre de l'accord de compétitivité conclu avec ses syndicats, le groupe, qui employait fin 2013 plus de 14.500 chercheurs et ingénieurs en France, s'est parallèlement engagé à maintenir à 75% son volume d'activité de R&D dans l'Hexagone à l'horizon 2016, et notamment toutes les activités directement liées à la conception automobile. (Gilles Guillaume, édité par Cyril Altmeyer)