LEAD 1-L'optimisme d'ASML pour son CA 2015 salué en Bourse

mercredi 15 juillet 2015 10h32
 

(Actualisé avec cours de Bourse, précisions)

FRANCFORT, 15 juillet (Reuters) - ASML Holding, numéro deux mondial des équipements de production de semi-conducteurs, a fait état mercredi de résultats du deuxième trimestre globalement conformes aux attentes et estimé que son chiffre d'affaires 2015 serait supérieur à celui de 5,86 milliards d'euros réalisé en 2014.

Ces prévisions optimistes soutiennent le titre ASML, qui progresse de 2,03% à 96,11 vers 08h30 GMT et enregistre la plus forte hausse de l'EuroStoxx 50, en recul de 0,16% au même moment.

Kepler Cheuvreux a porté son objectif de cours de 105 à 120 euros, en réitérant sa recommandation "achat" sur la valeur.

Le groupe néerlandais a vu son bénéfice net trimestriel chuter de 7,2% à 369,7 millions d'euros, un chiffre à peu près conforme aux attentes des analystes, qui s'attendaient en moyenne à un profit de 361 million euros, avec une large fourchette d'estimations (de 344 à 413 millions d'euros).

ASML a enregistré une hausse de 0,6% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, à 1,65 milliard d'euros, les contrats de maintenance et de modernisation des appareils des clients ayant contribué à contrebalancer la faible croissance des ventes de nouveaux produits.

Le groupe suédois prévoit un C.A. compris entre 1,5 et 1,6 milliard d'euros au troisième trimestre, alors que le consensus Thomson Reuters s'établit à 1,51 milliard d'euros.

Mais plus encore que cette prévision, c'est la nette progression du carnet de commandes (de 500 millions d'euros fin mars à 1,52 milliard d'euros fin juin) qui a retenu l'attention.

"Si on additionne tout, cette année va être meilleure que 2014", a déclaré le directeur général Peter Wennink.

Les prévisions d'ASML sont considérées par les investisseurs comme un indicateur de la tendance pour le secteur des semi-conducteurs, en particulier ses principaux clients comme Samsung Electronics, Intel et TSMC .

Le cabinet d'études Gartner a revu en baisse la semaine dernière ses prévisions de croissance 2015 pour le marché mondial des semi-conducteurs. (Harro ten Wolde, avec Eric Auchard; Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)