Daewoo Shipbuilding plonge en Bourse, pertes à venir

mercredi 15 juillet 2015 09h33
 

SEOUL, 15 juillet (Reuters) - L'action de Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering Co, la filiale de construction navale du conglomérat Daewoo, s'est effondrée mercredi à la Bourse de Séoul en réaction à des informations de presse sur des pertes que l'entreprise aurait oublié de comptabiliser.

Daewoo, le plus important chantier naval du monde en termes de tonnage dans son carnet de commandes de mai, a accumulé des pertes non déclarées d'environ 2.000 milliards de wons (1,59 milliard d'euros), rapporte le journal Chosun Ilbo en citant une source gouvernementale et une source de la Korea Development Bank, un des principaux actionnaires de l'entreprise.

Ces pertes proviennent de la construction d'usines offshore et de plates-formes de forage semi-submersibles dans l'Arctique, selon le journal.

Un porte-parole de Daewoo a déclaré que le groupe examinait la question et qu'il y avait effectivement des pertes, dont l'ampleur reste toutefois à déterminer.

Le titre du groupe a chuté de 30% à la Bourse de Séoul, à 8.750 wons, entraînant tout ce secteur important en Corée avec Samsung Heavy Industries en baisse de 5,17%, Hyundai Heavy Industries (-3,91%) et Hanjin Heavy Industries (-5,39%).

L'indice sectoriel coréen de la construction navale a perdu 7,5%, sa plus mauvaise séance depuis septembre 2011, ce qui n'a pas empêché l'indice général Kospi de clôturer en hausse de 0,66%. (Joyce Lee, Véronique Tison pour le service français)