Les banques grecques rouvriront une fois l'accord ratifié-Tsipras

mardi 14 juillet 2015 22h28
 

ATHENES, 14 juillet (Reuters) - Les banques grecques, fermées depuis le 29 juin, ne pourront rouvrir qu'une fois que l'accord conclu lundi entre Athènes et ses créanciers aura été ratifié par toutes les parties concernées, ce qui pourrait prendre un mois, a déclaré mardi Alexis Tsipras.

Le Premier ministre, qui s'exprimait à la télévision publique, a estimé que les banques grecques auraient besoin d'une recapitalisation de 10 à 15 milliards d'euros.

Il a souligné que la Banque centrale européenne (BCE) devrait progressivement relever le plafond des liquidités d'urgence (ELA) versées aux établissements bancaires grecs.

Le retour à la normale du système bancaire grec ne pourra se faire que graduellement, a insisté Alexis Tsipras, évoquant un relèvement progressif du plafond de retrait pour les particuliers, actuellement limité à 60 euros par jour.

Le Parlement grec doit se prononcer mercredi sur l'accord. Le Premier ministre a appelé les députés à adopter un texte dans lequel il a pourtant dit "ne pas croire" et qu'il a dit ne pas avoir eu le choix d'accepter pour éviter le "désastre" qu'aurait constitué une sortie de la zone euro. (Karolina Tagaris et Michele Kambas; Tangi Salaün pour le service français)