La CE va recommander de puiser dans le FESF pour le prêt-relais à la Grèce

mardi 14 juillet 2015 15h25
 

BRUXELLES, 14 juillet (Reuters) - La Commission européenne va recommander aux ministres des Finances de l'Union européenne de fournir un prêt-relais à la Grèce pour le mois à venir via le FESF (Fonds européen de Stabilité financière), en dépit des objections du Royaume-Uni et de la République tchèque, ont dit des responsables européens mardi.

La Grèce a besoin d'emprunter sept milliards d'euros en juillet et encore cinq milliards en août pour respecter des échéances de dette vis-à-vis de la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international. Un premier remboursement à la BCE est dû dès lundi prochain.

Le pays peut espérer un nouveau plan d'aide de 86 milliards d'euros mais les négociations pour l'obtenir ne commenceront qu'après le vote en urgence d'une série de lois par le Parlement grec cette semaine et elles devraient durer ensuite environ quatre semaines.

Les experts de l'UE ont étudié plus d'une dizaine de possibilités pour débloquer des financements temporaires et la Commission a finalement décidé de recommander d'utiliser le Fonds européen de Stabilité financière (FESF), un fonds de secours créé en 2010 et qui contient encore 13,2 milliards d'euros.

Le Royaume-Uni et la République tchèque s'opposent à cette option mais la décision est prise à une majorité qualifiée des pays membres de l'Union européenne, ce qui signifie qu'il suffira d'avoir l'appui de 15 pays représentant 65% de la population de l'UE.

(Jan Strupczewski, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)