La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)

mardi 14 juillet 2015 18h40
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 14 juillet (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la
Bourse de Paris où le CAC 40 a gagné 0,69% à 5.032,47
points, une cinquième séance de consécutive de hausse qui le
ramène au-dessus des 5.000 points, l'accord sur le programme
nucléaire iranien conclu ce mardi ayant neutralisé les
inquiétudes concernant la mise en oeuvre de l'accord d'aide
conditionnelle à la Grèce. 
    
    * La perspective d'un accroissement de l'offre de pétrole
avec la levée des sanctions occidentales contre l'Iran a profité
au secteur pétrolier dont l'indice (+0,78%) a fini en
tête des hausses sectorielles en Europe après avoir tenu le rang
symétriquement opposé en début de séance. TOTAL a
gagné 0,95% à 45,1 euros, TECHNIP 0,94% à 5,75 euros
et MAUREL & PROM 2,57% à 6,573 euros.
    
    * SAFRAN (+2,04% à 64,9 euros), SANOFI 
(+1,68% à 96,62 euros), ESSILOR (+1,67% à 115,55
euros), L'ORÉAL (+1,38% à 168,9 euros) et PERNOD
RICARD (+1,29% à 109,6) ont signé les cinq plus fortes
hausses du CAC, profitant aussi de la baisse de l'euro contre un
dollar, dopé par la perspective de voir la Fed procéder dès
cette année à la première hausse de ses taux en 10 ans.
     
    * A l'inverse, les valeurs à fort profil cyclique comme
l'automobile ont baissé, à l'image de l'automobile
 (-0,7%) qui a accusé la plus forte baisse sectorielle en
Europe. PSA PEUGEOT CITROËN (-2,06% à 18,035 euros),
VALEO (-1,62% à 130,3 euros), RENAULT 
(-1,03% à 90,96 euros) et ALCATEL-LUCENT (-0,73% à
3,266 euros) ont accusé les plus fortes baisses du CAC 40. Hors
CAC, FAURECIA a perdu 2,56% à 36,1 euros, MONTUPET
 1,8% à 67,30 euros et PLASTIC OMNIUM 1,85%.
    
    * TF1 (-2,77% à 16,0 euros) a accusé la plus forte
baisse du SBF 120. Deutsche Bank a abaissé son conseil
       de conserver à vendre sur le titre du groupe de
télévision avec un objectif de cours inchangé à 12 euros. Le
broker estime que la faiblesse des marges tient essentiellement
au coût élevé de la défense de son énorme part de marché (46%)
.
    
    * Pour sa première journée de négociation sur les Bourses de
Paris et de Zurich, l'action de LAFARGEHOLCIM ,
l'entité issue de la fusion de Lafarge et d'Holcim, a fini en
hausse de 1,42% à 75,0 francs suisses à Zurich et de +0,68% à
71,16 euros à Paris, le volume d'échanges étant nettement plus
important à Zurich (près de 604 millions de francs, soit 629
millions d'euros) qu'à Paris (près de 30 millions d'euros).
 
    
    * KORIAN a avancé de 1,81% à 31,17 euros, au
lendemain de l'annonce par le fonds canadien Investissements PSP
d'une prise de participation, le 10 juillet, de 14% du capital
du spécialiste français des maisons de retraite auprès de trois
de ses actionnaires, Batipart, Covea et ACM Vie. Le canadien
devient le deuxième actionnaire de Korian derrière l'assureur
Predica (24% du capital). 
    
       * ADOCIA (+5,14% à 82,8 euros) a fini en tête
des hausses du SBF 120 et poursuit son irrésistible ascencion
avec un nouveau plus haut record à 82,99 euros après un gain
cumulé de 15% au cours des quatre séances précédentes. La
société a annoncé vendredi le lancement de deux essais cliniques
de Phase Ib évaluant sa formulation combinant insuline lente et
rapide.

 (Raoul Sachs, édité par Véronique Tison)