LEAD 3-France-Incendie d'un site pétrochimique, malveillance envisagée

mardi 14 juillet 2015 15h28
 

(Actualisé avec information judiciaire, réaction député PCF)

par François Révilla

MARSEILLE, 14 juillet (Reuters) - Le parquet d'Aix-en-Provence a ouvert mardi une information judiciaire pour "destruction par incendie" après le violent sinistre qui a fait rage pendant plusieurs heures mardi dans le complexe pétrochimique du groupe américain LyondellBasell à Berre l'Etang (Bouches-du-Rhône), a-t-on appris de source judiciaire.

Le feu, qui n'a fait apparemment aucune victime, s'est déclaré vers 03h00 après des explosions dans deux bacs d'essence et de naphta distants de quelques centaines de mètres.

De source proche du dossier, on a indiqué que l'explosion simultanée de deux cuves éloignées faisait douter de la possibilité d'un incident technique. "La thèse d'un acte de malveillance est clairement envisagée", a-t-on indiqué.

Quelque 120 pompiers et une cinquantaine de véhicules ont été mobilisés en complément des moyens internes de l'entreprise pour combattre le sinistre. Le feu dans le bac d'essence a été circonscrit dans un premier temps, puis celui du bac de naphta, un dérivé du pétrole, en fin de matinée.

"Pour le moment, les causes du sinistre restent à déterminer. Une enquête est en cours. Nous coopérons pleinement avec les autorités qui mènent l'enquête sur place", a déclaré un porte-parole de LyondellBasell.

Le vent a propagé l'épaisse fumée noire des incendies vers les communes alentour mais la préfecture des Bouches-du-Rhône a indiqué que, compte tenu du produit présent dans la cuve et de la hauteur du panache de fumée, "il n'y a pas dans l'immédiat de risque significatif pour la santé".

Air Paca, organisme indépendant de contrôle de la qualité de l'air, a relevé les données des stations d'analyse dans la zone concernée.   Suite...