Le chinois Tsinghua prépare une offre de $23 mds sur Micron-WSJ

mardi 14 juillet 2015 07h43
 

PEKIN/SAN FRANCISCO, 14 juillet (Reuters) - Le conglomérat technologique chinois Tsinghua Unigroup prépare une offre de 23 milliards de dollars (21 milliards d'euros) sur le fabricant de mémoires DRAM américain Micron Technology, écrit le Wall Street Journal (WSJ).

L'offre représenterait 21 dollars par action, soit une prime de 19,3% sur le cours de clôture de lundi, ajoute le quotidien financier, citant des sources proches du dossier.

Le WSJ avait dit auparavant qu'une offre avait été soumise mais un porte-parole de Micron avait déclaré que ce n'était pas le cas. Un porte-parole de Tsinghua Unigroup a dit qu'il ne savait rien d'une telle opération.

Cette société publique est contrôlée par l'université Tsinghua de Pékin, qui compte le président Xi Jinping parmi ses anciens étudiants.

Micron fabrique à la fois des mémoires DRAM pour les PC et les mémoires NAND pour les smartphones et autres matériels mobiles. Son acquisition constituerait une avancée majeure pour une industrie chinoise des semiconducteurs encore balbutiante et dominée par Unigroup.

Unigroup, à l'origine un fonds de capital investissement, s'est développé dans les semiconducteurs en rachetant l'an passé les fondeurs chinoiseRDA Microelectronics et Spreadtrum.

Le segment des mémoires est lui aussi l'objet d'un mouvement de consolidation.

Hewlett-Packard a vendu une participation de 51% dans sa filiale chinoise de réseaux de données à Unigroup pour au moins 2,3 milliards de dollars, formant un partenariat destiné à créer un puissant groupe technologique chinois.

Intel a acquis en 2014 une participation dans deux fabricants de puces mobiles par le biais d'une transaction avec Unigroup, propriétaire des deux fabricants en question. Intel a également investi 1,5 milliard de dollars dans Unigroup en octobre. (Sneha Banerjee, Noel Randewich, Peter Henderson, Paul Carsten, Gerry Shih, Wilfrid Exbrayat pour le service français)