RPT-A Wall St, les valorisations en débat avant les résultats

lundi 13 juillet 2015 07h00
 

(Rpt sans changement d'une dépêche diffusée dimanche)

par David Randall et Rodrigo Campos

NEW YORK, 13 juillet (Reuters) - Alors que Wall Street se prépare à la déferlante des résultats de sociétés cotées, qui s'annoncent mitigés pour le deuxième trimestre, le niveau élevé des valorisations menace de condamner la Bourse américaine au surplace.

A 16,5 fois les bénéfices attendus, l'indice Standard & Poor's-500, en hausse de moins de 2% depuis le 1er janvier, affiche une valorisation supérieure de 10% à sa moyenne historique de 15 selon les données Thomson Reuters. Même si son ratio cours/bénéfice est encore loin du pic de 24,5 inscrit au plus fort de la bulle internet en 1999, il a récemment atteint son plus haut niveau depuis 2004.

Et alors que les résultats du deuxième trimestre devraient accuser un repli de 3% par rapport à la période correspondante de l'an dernier, certains gérants de fonds se tournent de plus en plus vers les actions européennes ou japonaises, meilleur marché et susceptibles d'afficher de meilleures performances au cours de l'année à venir.

"La question n'est pas de savoir si les valorisations sont supérieures à la moyenne, mais de savoir de combien elles le sont. A l'étranger, elles ont encore de belles perspectives en terme de potentiel bénéficiaire", estime David Francis, cogérant du Thrivent Large Cap Fund, un fonds de 1,7 milliard de dollars.

Il est actuellement investi à 58% seulement en actions américaines, soit 30 points de pourcentage de moins qu'en 2012.

LE PER HISTORIQUE PAS PERTINENT ?   Suite...