Angela Merkel à son parti: c'est à la Grèce de bouger-sources

lundi 29 juin 2015 11h41
 

29 juin (Reuters) - La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré lundi lors d'une réunion des dirigeants de son parti, l'Union chrétienne-démocrate (CDU) que c'était à la Grèce de bouger pour sortir de l'impasse où elle se trouve avec ses partenaires de la zone euro, selon des personnes présentes à la réunion.

Les décisions concernant la Grèce, a déclaré la chancelière à ses collègues de la CDU, ne peuvent être prises qu'au jour le jour, compte tenu du niveau actuel d'incertitude, rapportent les participants.

La chef du gouvernement est prête à poursuivre les discussions avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras s'il le souhaite, a toutefois ajouté un porte-parole du gouvernement allemand.

La France dit croire encore en la possibilité d'un accord entre la Grèce et ses créanciers, mais François Hollande a signifié à Athènes que la balle était dans son camp.

(Andreas Rinke; Danielle Rouquié pour le service français)