LEAD 1-La Grèce fait baisser l'euro en Asie, contagion attendue en Europe

lundi 29 juin 2015 02h35
 

(Actualisé avec ouverture des Bourses de Tokyo et de Sydney)

par Hideyuki Sano

TOKYO, 29 juin (Reuters) - Les contrats à terme américains et l'euro ont perdu près de 2% lundi dans les premiers échanges en Asie tandis que la Bourse de Tokyo ouvrait sur un net recul (2,24%) alors que la perspective d'un défaut de paiement de la Grèce et la mise en oeuvre de mesures de contrôle des capitaux font craindre l'éventualité à terme d'un "Grexit", une sorte de la Grèce de la zone euro.

La contagion devrait gagner aussi, et avec plus de force, les marchés financiers européens, qui vont rouvrir après le coup de théâtre du week-end où le Premier ministre grec Alexis Tsipras a annoncé un référendum pour ou contre les propositions des créanciers de la Grèce.

Son initiative a précipité la rupture des négociations avec ses partenaires puis la mise en oeuvre, à compter de lundi, d'un contrôle des capitaux avec fermeture temporaire des banques et plafonnement des retraits autorisés aux distributeurs automatiques.

"Nous sommes en territoire inconnu et les marchés actions européens, comme tous les marchés, éprouveront des difficultés à absorber tous les nouveaux éléments", a déclaré Nick Lawson, directeur chez Deutsche Bank.

"Le marché ne s'était pas préparé à ce que tout ceci se poursuive au cours du week-end et le manque de liquidités qui a affecté aussi bien le marché de la dette souveraine que celui des entreprises, et, plus récemment, le marché actions, va exacerber les choses."

Les marchés d'action, en dépit de la nouvelle baisse des taux annoncée samedi par la Banque centrale de Chine (PBOC), ont eux ouvert en net recul. A Tokyo, l'indice Nikkei a perdu 1,93% et accentué ses pertes en cours de séance. Vers 02h30 (00h30 GMT), l'indice vedette de la place japonaise recule de 2,24% à 20.239,95 points.

A Sydney, l'indice S&P/ASX 200 a entamé la semaine sur une perte de 1,62%. Après une demi-heure de cotation, le recul s'est accentué à 1,92%.   Suite...