Valls ne voit pas la BCE "couper les vivres" à la Grèce

dimanche 28 juin 2015 10h58
 

PARIS, 28 juin (Reuters) - Le Premier ministre, Manuel Valls, a dit dimanche ne pas envisager que la Banque centrale européenne puisse "couper les vivres à la Grèce", qui a interrompu les négociations avec ses créanciers.

"La BCE est indépendante (mais) je ne pense pas que la BCE puisse couper les vivres des Grecs", a dit Manuel Valls au Grand Rendez-vous iTELE-Europe 1-Le Monde.

Le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) devait examiner dimanche une prolongation du plafond des liquidités d'urgence (ELA) destinées aux banques grecques.

Ce plafond est actuellement fixé à environ 89 milliards d'euros et a toujours été maintenu lors des dernières réunions du Conseil des gouverneurs en date. (Gregory Blachier)