Référendum-Tsipras sûr d'une victoire "retentissante" du non

dimanche 28 juin 2015 01h03
 

ATHENES, 28 juin (Reuters) - Alexis Tsipras a estimé samedi soir qu'une victoire du "non" au référendum qu'il veut organiser sur les propositions des créanciers de la Grèce renforcera le pays dans les négociations avec ses bailleurs de fonds.

Le Premier ministre grec, qui ne doute pas d'une victoire "retentissante" du non, s'exprimait lors du débat en cours au Parlement sur le projet de référendum qu'il a annoncé tard vendredi soir.

Le chef du gouvernement issu du parti de gauche radicale Syriza a ajouté que son intention était toujours de négocier une solution viable pour sortir de la crise de la dette.

Les députés doivent se prononcer plus tard dans la nuit sur la tenue d'un référendum que le gouvernement veut organiser dimanche prochain, 5 juillet. La majorité lui semble acquise, le gouvernement s'appuyant sur les 149 voix des députés Syriza et les 13 élus des Grecs indépendants (ANEL, droite souverainiste) son partenaire de coalition, soit 162 des 300 voix de la Vouli. (Bureau d'Athènes; Henri-Pierre André pour le service français)