RPT-La Grèce doit toujours payer ses dettes, dit Dijsselbloem

samedi 27 juin 2015 18h41
 

(Répétition sans changement)

BRUXELLES, 27 juin (Reuters) - La décision de la Grèce d'organiser un référendum sur les demandes de ses créanciers ne l'exonère pas du paiement de ses dettes et les ministres de la zone euro vont désormais débattre des suites à donner au rejet d'une proposition d'accord, a déclaré samedi le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem.

"Il est de la responsabilité du gouvernement grec de faire face à ses obligations, en premier lieu vis-à-vis du FMI", a-t-il dit lors d'une conférence de presse après une réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles.

"C'est une responsabilité et elle ne disparaît pas."

"Nous allons avoir une deuxième réunion pour débattre des conséquences de la conclusion politique qui vient d'être tirée et pour préparer toutes les mesures nécessaires afin d'assurer qu'en tout temps, la stabilité de la zone euro reste à un haut niveau", a-t-il ajouté.

Le ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, ne participera pas à cette deuxième réunion, a-t-il précisé.

(Robin Emmott et Philip Blenkinsop, Nicolas Delame et Marc Angrand pour le service français)