France-Le Medef revoit sa copie sur la retraite complémentaire

vendredi 19 juin 2015 20h32
 

* Des concessions sur les abattements et la réversion

* Une trajectoire d'économies moins brutale

* Des divergences encore trop fortes pour un accord lundi

par Emmanuel Jarry

PARIS, 19 juin (Reuters) - Trois semaines après une séance de négociation improductive sur l'avenir des retraites complémentaires des salariés du privé, le patronat a revu sa copie et fait des concessions mais sans doute pas assez pour que la prochaine réunion, lundi, soit conclusive.

Le projet d'accord transmis vendredi aux syndicats exclut notamment toujours, du moins à court terme, de recourir, comme le demandent ces derniers, à une augmentation des cotisations pour redresser les comptes des caisses Arrco et Agirc.

Mais plusieurs propositions vivement contestées par les organisations syndicales disparaissent, comme la baisse à 55% au lieu de 60% du taux de pension de réversion versée aux conjoints de retraités décédés. Son versement est d'autre part conditionné au fait que le conjoint survivant ait atteint 55 ans, au lieu de 60 dans la version précédente.

La réduction du nombre de points de retraite attribués aux chômeurs disparaît aussi de cette nouvelle mouture.

Le patronat maintient l'idée d'inciter les cotisants bénéficiant d'une pension à taux plein du régime de base avant 67 ans à retarder leur départ à la retraite, par le biais d'un système d'abattement progressifs et temporaires.   Suite...