Gestion-Le basculement de l'obligataire vers les actions s'accélère

vendredi 19 juin 2015 17h24
 

* Bilan de la Fed et flux sur les fonds obligataires :

* bit.ly/1ITbRWm

19 juin (Reuters) - Les fonds de placements collectifs obligataires ont accusé leur plus forte décollecte à l'échelle mondiale en deux ans sur la semaine au 17 juin et les fonds actions leurs entrées nettes les plus importantes en trois mois, un mouvement qui illustre l'accélération de la rotation des produits de taux vers les actions, montre une étude de Bank of America Merrill Lynch Global Research publiée vendredi.

Les fonds obligataires ont subi 10,3 milliards de rachats nets tandis que la collecte des fonds actions a atteint 10,8 milliards (un solde correspondant à 15 milliards d'entrées sur les fonds indiciels cotés (ETF) et quatre milliards de sorties sur les fonds actions traditionnels), selon cette étude qui reprend des données d'EPFR Global, une société de recherches spécialisée dans le suivi des flux de souscription des grandes sociétés de gestion internationales.

Les fonds actions spécialisés sur les émergents ont toutefois enregistré des rachats à hauteur de 2,2 milliards, les fonds actions américaines collectant 6 milliards, ceux spécialisés sur les actions japonaises 3,5 milliards et les fonds actions européennes 1,8 milliard.

ASSOUPLISSEMENT QUANTITATIF ET ADDICTION OBLIGATAIRE

Les rachats nets sur l'obligataire ont été déclenchés par la brusque remontée des taux longs emmenée par les Bunds allemands, qui s'est propagée à l'ensemble des grands marchés de taux.

Ils sont aussi alimentés par la perspective d'une remontée des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine (Fed), le manque de liquidité du marché obligataire et les craintes d'un nouveau cycle de dégagements sur les produits de taux.   Suite...