Fidelity veut racheter les minoritaires de Colt pour £1,72 md

vendredi 19 juin 2015 11h25
 

19 juin (Reuters) - Le gestionnaire de fonds Fidelity, premier actionnaire du fournisseur de services télécoms Colt , a proposé vendredi de racheter les parts des actionnaires minoritaires dans le cadre d'une offre entièrement en numéraire valorisant le groupe britannique à environ 1,72 milliard de livres (2,4 milliards d'euros).

Actionnaire fondateur de Colt, Fidelity, qui propose des produits et services d'investissements, détient déjà 62,4% du capital de Colt, qui gère notamment des réseaux de fibre optique et des centres de données.

Le titre Colt a flambé dans le sillage de cette annonce, s'adjugeant plus de 21%, à 189,7 pence, soit quasiment au niveau de l'offre de 190 pence par action de Fidelity.

Dans un communiqué distinct, la direction de Colt a indiqué que cette offre sous-évaluait le groupe et qu'une vente à un tiers pourrait se traduire par une offre significativement supérieure.

Cependant, jugeant que les termes financiers de la proposition pourraient être considérés comme acceptable par certains, les dirigeants du groupe indiquent "ne pas faire de recommandation aux actionnaires sur l'opportunité d'accepter ou non cette offre".

Fidelity a prévenu dans un communiqué que son offre ne serait pas relevée, jugeant qu'elle reflète "totalement et équitablement" la valeur de la compagnie et son potentiel.

Selon Fidelity, Ruffer LLP et Standard Life Investments, qui détiennent conjointement 23,4% du total des titres détenus par des actionnaires minoritaires, se sont irrévocablement engagés à accepter cette offre.

(Esha Vaish; Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand)