USA-Creusement du déficit courant en raison du dollar fort

jeudi 18 juin 2015 15h09
 

WASHINGTON, 18 juin (Reuters) - Les déficit des comptes courants américains s'est creusé au premier trimestre pour atteindre son montant le plus élevé depuis 2012, conséquence probable du poids d'un dollar fort sur les exportations et les bénéfices réalisés à l'étranger.

Ce déficit a augmenté de 9,9% à 113,3 milliards de dollars (99,4 milliards d'euros), au plus haut depuis le deuxième trimestre 2012, a annoncé le département du Commerce jeudi. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un déficit de 117 milliards.

Le gouvernement américain a révisé les statistiques en remontant jusqu'au premier trimestre 1999.

Le déficit courant du premier trimestre représente 2,6% du PIB, soit le pourcentage le plus élevé depuis le troisième trimestre 2012, contre 2,3% au quatrième trimestre 2014.

Il reste bien en deçà du record de 6,3% du PIB enregistré au quatrième trimestre 2005, la hausse marquée de la production d'énergie des Etats-Unis ayant entretemps compensé en partie la hausse de la facture des importations.

Les revenus de l'investissement direct à l'étranger ont diminué de 9,1 milliards de dollars à 109,5 milliards au premier trimestre, tandis que les exportations marchandes ont baissé de 6,5% à à 382,7 milliards de dollars, au plus bas depuis le troisième trimestre 2011, sans doute pour partie en raison des retombées des mouvements sociaux des ports de la côte Ouest américaine.

Tableau:

Les indicateurs américains en temps réel

(Lucia Mutikani, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)