Hausse marquée des prix à la consommation aux USA avec l'énergie

jeudi 18 juin 2015 14h59
 

WASHINGTON, 18 juin (Reuters) - Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont connu en mai leur plus forte hausse depuis plus de deux ans avec le rebond des prix à la pompe, ce qui pourrait annoncer la disparition des tendances à la désinflation dues à l'effondrement des cours du pétrole.

Le département du Travail a annoncé jeudi que son indice des prix à la consommation (CPI) avait augmenté de 0,4% le mois dernier après une hausse de 0,1% en avril. Il s'agit de sa plus forte progression depuis février 2013. Sur un an, le CPI est inchangé alors qu'il était en recul de 0,2% en avril.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une progression de l'indice de 0,5% sur un mois et à une stabilité sur un an.

Avec la stabilisation des prix de l'énergie, la vigueur du dollar limite les pressions inflationnistes sous-jacentes.

L'indice d'inflation de base ("core CPI"), qui exclut l'énergie et les produits alimentaires, a augmenté de 0,1%, sa plus faible hausse depuis décembre, après un gain de 0,3% en avril. Sur un an, il progresse de 1,7% après 1,8% en avril.

Dans le contexte actuel de resserrement du marché du travail, qui devrait favoriser une hausse des salaires, le recul des pressions inflationnistes sous-jacentes ne devrait guère modifier l'anticipation par les investisseurs d'un relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale d'ici la fin de l'année.

La Fed a pris note mercredi de la stabilisation des prix de l'énergie et elle a exprimé sa confiance dans le redressement progressif de l'inflation vers son objectif de 2%.

Le prix de l'essence a bondi de 10,4% aux Etats-Unis en mai, sa plus forte hausse depuis juin 2009, après un recul de 1,7% en avril. Elle explique en grande partie à elle seule la hausse du CPI. (Lucia Mutikani; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)