Lagarde exclut un délai de grâce pour la Grèce

jeudi 18 juin 2015 13h19
 

LUXEMBOURG, 18 juin (Reuters) - La Grèce sera en situation de défaut vis-à-vis du Fonds monétaire international le 1er juillet si elle ne parvient pas à s'acquitter du remboursement dû le 30 juin, a déclaré jeudi la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, soulignant qu'Athènes ne bénéficierait d'aucun délai de grâce.

"Elle sera en défaut, elle sera en situation d'arriérés vis-à-vis du FMI le 1er juillet, mais j'espère que ce ne sera pas le cas, je l'espère vraiment", a-t-elle dit à des journalistes après un entretien avec le ministre luxembourgeois des Finances. (Robin Emmott, Marc Angrand pour le service français)