CORR-Nissan pourrait utiliser le nouveau moteur électrique de Renault-sce

jeudi 18 juin 2015 18h08
 

(Bien lire au §5 que Nissan fabrique en interne le moteur actuel de la Leaf sur son site de Yokohama)

par Gilles Guillaume

CLEON (Seine-Maritime), 18 juin (Reuters) - Le nouveau moteur électrique produit en France pour la Zoé de Renault pourrait également équiper à l'avenir des modèles équivalents de Nissan, a-t-on appris jeudi de source proche du constructeur français.

Le moteur, nom de code R240 car il permet une autonomie de 240 kilomètres contre 210 avec le moteur précédent, est fabriqué depuis avril à Cléon (Seine-Maritime). La chaîne de fabrication est officiellement inaugurée ce jeudi en présence des élus locaux.

"L'utilisation par Nissan d'un moteur comme le R240 fait l'objet d'une réflexion", a indiqué la source. "Dans le futur, il doit y avoir une convergence entre Renault et Nissan dans l'électrique."

Alors que les deux constructeurs mettent en commun un nombre croissant de composants et de programmes depuis plusieurs années, les véhicules électriques et les batteries obéissent jusqu'ici à des logiques beaucoup plus distinctes.

Nissan fabrique l'actuel moteur de sa Leaf électrique sur son site de Yokohama, au Japon. Le R240 marque lui la décision de Renault de produire en interne son propre moteur électrique, alors que son prédécesseur était acheté à l'allemand Continental.

Le lancement du nouveau moteur s'est accompagné de 100 créations d'emplois à Cléon, pour une capacité de production initiale de 50.000 unités par an. Cette capacité peut être à terme multipliée par deux.

Le site de Cléon, qui emploie près de 4.000 personnes, est l'une des plus grosses usines de moteurs de Renault. Elle a produit l'an dernier près de 500.000 moteurs, surtout diesel, dont environ 40 pour cent sont allés aux constructeurs partenaires, pour moitié Nissan. (Edité par Marc Joanny)