GM et FCA mobilisent des banquiers sur le projet de fusion

jeudi 18 juin 2015 10h47
 

par Pamela Barbaglia, Agnieszka Flak et Joseph White

LONDRES/MILAN/DETROIT, 18 juin (Reuters) - General Motors et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) se sont tournés vers des banques conseils sur fond de blocage d'un projet de fusion que FCA veut imposer à son concurrent, ont dit des sources proches du dossier.

GM est conseillé par Goldman Sachs tandis que FCA travaille avec UBS, ont dit plusieurs sources, l'une d'entre elles ajoutant que Morgan Stanley intervient aussi pour le compte de GM.

L'action FCA est en net recul jeudi à la Bourse de Milan, cédant 2,15% à 13,22 euros vers 08h45 GMT.

Le conseil d'administration de GM a rejeté une proposition de fusion de FCA et la directrice générale du constructeur américain Marry Bara a dit la semaine dernière qu'un rapprochement ne présentait aucun intérêt à ses yeux.

Sergio Marchionne, l'administrateur délégué de FCA, n'en continue pas moins de travailler sur un projet de fusion dont il cherche à convaincre des investisseurs de GM afin d'amener les administrateurs du constructeur à la table des négociations, ont dit les sources.

GM a signé une lettre d'engagement avec Goldman Sachs cette semaine en vue de conseils sur FCA, a dit l'une des sources.

Tony Cervone, premier vice-président de GM, n'a pas confirmé que Goldman Sachs ou Morgan Stanley avaient été mandatées spécialement sur le projet de fusion de FCA.

Interrogé sur le sujet, il a répondu : "Il serait inconcevable que GM ne parle pas avec un certain nombre de conseils sur des activités normales de l'entreprise, mais je ne vais pas les passer en revue l'une après l'autre."   Suite...