BPI-Les actionnaires remettent en cause l'offre de Caixabank

mercredi 17 juin 2015 19h22
 

PORTO (Portugal) 17 juin (Reuters) - La banque portugaise Banco BPI n'a pas réussi mercredi à lever son plafond de 20% des droits de vote, remettant en cause la prise de contrôle par la banque espagnole Caixabank.

BPI a annoncé dans un communiqué que 52,4% des actionnaires présent à une assemblée générale avaient soutenu la levée de ce plafond, loin 75% nécessaires pour faire passer la proposition.

Caixabank, qui détient déjà 44,1% de BPI, a fait de la levée de ce plafond une condition de son offre, qui a été lancée en février à 1,329 euro par action.

La suppression de ce plafond aurait permis à Caixabank de peser de tout le poids de sa participation.

Le directeur général de BPI Fernando Ulrich a dit que malgré le rejet de la proposition, l'offre de Caixabank "est active" et que la banque espagnole donnera sa position dès que possible.

Caixabank a refusé de commenter. (Juliette Rouillon pour le service français, édité par)