ENCADRE-Que se passera-t-il si la Grèce ne rembourse pas le FMI ?

mercredi 17 juin 2015 18h37
 

(Actualisé avec le nouveau plafond de liquidités d'urgence ELA)

BRUXELLES, 17 juin (Reuters) - La Grèce a déclaré qu'en l'absence d'accord avec ses créanciers permettant le versement de nouvelles aides, elle ne serait pas en mesure de rembourser 1,6 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI) le 30 juin. Ce défaut de fait enclencherait une réaction en chaîne qui pourrait conduire à une sortie de la Grèce de la zone euro.

UN DÉFAUT LIMITÉ AU FMI

Une source proche des discussions en cours a déclaré que le FMI n'accordait aucun délai de grâce; dans ce cas, l'Etat grec serait considéré comme étant en situation de défaut envers le Fonds dès le 1er juillet.

Une telle situation pourrait encore accélérer les retraits des sommes déposées dans les banques grecques et donc forcer les autorités à instaurer des mesures de contrôle des capitaux pour endiguer les sorties de capitaux du pays.

Un responsable de l'UE a toutefois précisé qu'un non-paiement de la dette au FMI n'entraînerait pas automatiquement un défaut sur les prêts accordés à la Grèce par les institutions et les Etats membres de la zone euro.

LES BANQUES GRECQUES DÉPENDANTES DE LA BCE   Suite...