LEAD 2-Wall Street finit en hausse malgré la Grèce

mardi 16 juin 2015 22h53
 

(Actualisé avec dollar, Treasuries)

* Le Dow gagne 0,64%, le S&P-500 0,57%, le Nasdaq 0,51%

NEW YORK, 16 juin (Reuters) - La Bourse de New York a fini mardi en hausse après deux séances de baisse, un regain d'activité dans le domaine des fusions et acquisitions l'emportant sur les inquiétudes entourant la Grèce.

La progression des indices a été limitée en raison de la prudence des investisseurs à la veille du verdict, mercredi, de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale et en l'absence de signes annonçant la fin de la crise grecque.

L'indice Dow Jones a tout de même gagné 0,64% (113,31 points) à 17.904,48 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, a pris 11,86 points, soit 0,57%, à 2.096,29 points et le Nasdaq Composite s'est adjugé 0,51% (25,58 points) à 5.055,55 points.

Les investisseurs attendent de la Fed des indications de la part de la présidente Janet Yellen sur le calendrier du relèvement des taux d'intérêt.

La banque centrale américaine, qui se décidera en fonction de la conjoncture, a pris connaissance d'indicateurs signalant une reprise au deuxième trimestre et les marches parient désormais pour une première hausse des taux en septembre.

L'élan de Wall Street a été freiné en outre par le blocage apparent des négociations entre la Grèce et ses créanciers qui soulève le risque d'un défaut de paiement et d'une sortie de la zone euro.

"Le marché reste inquiet sur la Grèce et aimerait que la situation se règle d'une manière ou d'une autre", explique Scott Brown, économiste chez Raymond James. "L'incertitude qui se prolonge de semaine en semaine n'est pas favorable au marché."   Suite...