Wal-Mart accusé d'utiliser sa fondation pour ouvrir des magasins

mardi 16 juin 2015 11h55
 

16 juin (Reuters) - Treize organisations syndicales et de la société civile ont saisi l'administration fiscale des Etats-Unis (IRS) au sujet de Wal-Mart, en accusant le géant américain de la grande distribution d'effectuer des dons via sa fondation afin de faciliter l'ouverture de magasins dans certaines zones urbaines.

Elles affirment que cette fondation viole son statut lui permettant de bénéficier d'exemptions fiscales puisqu'elle agit en faveur des intérêts d'une entreprise privée et non à des fins caritatives.

Un porte-parole de Wal-Mart a dit que le groupe prenait "très au sérieux" les règles fiscales en vigueur aux Etats-Unis et que cette plainte manquait d'intérêt.

Les organisations ayant saisi l'IRS affirment que la Wal-Mart Foundation effectue des dons destinés à faire taire la contestation contre ses projets de développement dans des villes comme Los Angeles ou New York.

Elles citent l'exemple de Los Angeles où les dons de la fondation ont bondi à 1,4 million de dollars en 2011, alors que Wal-Mart projetait d'ouvrir un nouveau magasin dans le quartier de Chinatown, avant de retomber à 230.000 dollars en 2013, l'année d'ouverture de ce magasin. (Nathan Layne à Chicago; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)