LEAD 1-American Airlines repousse la réception de 35 A320neo

mardi 16 juin 2015 00h06
 

(Actualisé avec précisions et contexte)

NEW YORK, 15 juin (Reuters) - American Airlines a annoncé lundi repousser de quatre à cinq ans la réception de 35 avions de la famille A320neo d'Airbus, une décision que la compagnie justifie par sa volonté de disposer d'une flexibilité accrue pour faire croître ses capacités.

La première compagnie aérienne civile mondiale prévoit toujours d'enrichir sa flotte de 74 nouveaux avions en 2017 et de 35 autres en 2018.

"Il ne s'agit pas d'un commentaire macroéconomique sur la demande de transport aérien", a déclaré Josh Freed, un porte-parole du groupe, ajoutant qu'en prenant livraison plus tardivement des A320neo, la compagnie ne serait pas sous pression pour augmenter ses capacités.

Cette décision signifie aussi qu'American commencera à exploiter le Boeing 737 MAX avant l'Airbus A320neo même si, au niveau mondial, ce dernier doit entrer en service le premier.

Les deux avions se livrent une vive concurrence sur le marché des monocouloirs et constituent une part importante des carnets de commandes des deux constructeurs.

American Airlines a précisé qu'en accord avec Airbus, au lieu de recevoir 35 A320neo en 2017 et 2018, comme prévu initialement, elle en prendrait livraison entre 2021 et 2023.

Ses tout premiers A320neo lui seront livrés en 2019, comme prévu au départ. Le groupe doit en recevoir 25 exemplaires cette année-là, et 75 en 2020 ou plus tard.

American a signé en 2011 une commande exceptionnelle regroupant 260 Airbus de la famille A320. C'est ce contrat qui a contraint Boeing à emboîter le pas à Airbus en lançant une version remotorisée de son 737 au lieu d'opter pour la conception d'un modèle entièrement nouveau.

L'A320neo doit entrer en service à la fin de l'année, le 737 MAX en 2017.

(Alwyn Scott; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)