La Grèce a déjà obtenu des concessions importantes-Commission

lundi 15 juin 2015 13h27
 

BRUXELLES, 15 juin (Reuters) - Les créanciers de la Grèce ont déjà accepté des concessions importantes et leurs propositions font sens sur le plan économique, a déclaré lundi la Commission européenne.

L'exécutif européen a annoncé dimanche l'échec des pourparlers organisés au cours du week-end avec la Grèce, qui a réitéré lundi son refus de céder aux exigences de ses créanciers, notamment en ce qui concerne l'abaissement des retraites.

"Nous nous tenons prêts, s'il y a un élément nouveau, à nous engager (...) S'il y a quoi que ce soit de nouveau, nous serions très heureux de nous engager en tant que médiateurs pour faire progresser ces discussions", a dit Margaritis Schinas, porte-parole de la Commission européenne.

Porte-parole de l'exécutif européen sur les questions économiques, Annika Breidthardt a affirmé que les propositions avancées par les créanciers formaient un ensemble solide et pertinent sur le plan économique.

"Les propositions répondent aux besoins du peuple grec, du gouvernement grec mais aussi des 18 autres pays (de la zone euro)", a-t-elle dit.

"Les objectifs ont déjà été considérablement abaissés (...) Ça ne doit pas être à sens unique", a-t-elle ajouté. (Jan Strupczewski et Philip Blenkinsop; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)