Wall Street attend la Fed mais aussi la Cour suprême

lundi 15 juin 2015 06h00
 

(Rpt sans changement d'une dépêche transmise dimanche)

par Saqib Iqbal Ahmed et Sinead Carew

NEW YORK, 15 juin (Reuters) - La Réserve fédérale ne sera pas la seule institution sous le feu des projecteurs de Wall Street cette semaine et les investisseurs qui ont parié sur une hausse du secteur de la santé à la Bourse de New York auront ce lundi l'esprit tourné vers la Cour suprême des Etats-Unis dans l'attente de son jugement sur l'Obamacare.

Le comité de politique monétaire de la Fed se réunit pendant deux jours mardi et mercredi et il est entendu pour la plupart des investisseurs qu'un premier relèvement des taux d'intérêt depuis près de 10 ans se prépare pour septembre ou décembre aux Etats-Unis, ce qui, conjugué aux craintes pour la zone euro liées à la crise de la dette grecque, freine la progression des grands indices de Wall Street.

Les déclarations de la Fed à l'issue de cette réunion pourraient néanmoins agiter les marchés si les investisseurs y décèlent le moindre signe invalidant leur calendrier.

Auparavant, les juges de la Cour suprême auront siégé lundi.

Ils ont à examiner un recours contre l'Affordable Care Act, la loi sur la généralisation de l'assurance-santé devenue un emblème de la présidence de Barack Obama au point que son nom y est désormais associé sous l'appellation "Obamacare".

Au coeur du litige se trouvent les dispositions fiscales permettant à environ 6,4 millions d'Américains à bas revenus de souscrire une assurance-santé. Si la Cour suprême se prononce contre ce dispositif, des millions d'Américains pourraient ne plus être en mesure de payer une couverture maladie, ce qui affecterait l'activité des assureurs mais aussi des hôpitaux et d'autres acteurs du secteur de la santé.

Les observateurs s'attendent à un vote serré et la Cour pourrait même reporter sa décision. Les investisseurs, eux, paraissent optimistes.   Suite...