LEAD 1-Sika-La justice rejette l'appel de SWH sur les droits de vote

jeudi 11 juin 2015 20h01
 

(Actualisé avec réaction de Saint-Gobain)

ZURICH/PARIS, 11 juin (Reuters) - Un tribunal suisse a rejeté jeudi un appel de la holding familiale Schenker-Winkler Holding (SWH) contre la décision du groupe suisse de chimie Sika , dont elle est actionnaire de contrôle, de limiter ses droits de vote à 5%.

Il s'agit du dernier épisode du bras de fer qui oppose la famille Burkard-Schenker au conseil d'administration de Sika.

La holding SWH a conclu en décembre un accord avec le français Saint-Gobain pour lui céder le contrôle de l'entreprise.

"Saint-Gobain n'est pas partie à la procédure, mais regrette que la Cour n'ait pas donné suite à la demande d'injonction de SWH", a déclaré une porte-parole du groupe français.

"Cette décision ne porte pas sur le fond et n'est donc pas la confirmation des thèses de Sika, notamment sur la légalité d'une réduction par le conseil d'administration des droits de vote de SWH (...) La procédure va se poursuivre sur le fond", a-t-elle ajouté.

Hostile à l'opération, Sika a plafonné les droits de vote à la limite statutaire de 5%, une disposition dont SWH était jusque-là exemptée et contre laquelle elle a déposé un recours en justice, qu'un tribunal cantonal a rejeté, décision confirmée jeudi en appel.

"En réduisant les droits de vote de SWH lors de l'assemblée générale, Sika viole gravement le droit de propriété de SWH et lui cause un dommage considérable", a encore dit la porte-parole de Saint-Gobain.

"Saint-Gobain est confiant dans la justice suisse mais les man÷uvres de certains membres du conseil d'administration de Sika dans le seul but de retarder le closing de l'opération ne peuvent avoir que des conséquences négatives pour l'ensemble des parties prenantes de Sika."

Lors de son assemblée générale, qui s'est tenue la semaine dernière, Saint-Gobain a réaffirmé son intention de prendre le contrôle de Sika. (Joshua Franklin et Katharina Bart à Zurich, avec Matthieu Protard et Patrick Vignal à Paris, édité par Véronique Tison)