Wall Street ouvre en hausse avec les ventes au détail

jeudi 11 juin 2015 15h51
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 11 juin (Reuters) - La Bourse de New York poursuit son redressement jeudi à l'ouverture après l'annonce d'une accélération des ventes au détail en mai, ce qui confirme aux yeux des investisseurs le scénario d'une reprise de l'activité aux Etats-Unis.

Portés par les valeurs technologiques et financières et par un soudain optimisme lié au dossier de la dette grecque, les trois indices de référence à Wall Street ont gagné chacun mercredi plus de 1% sur la même séance pour la première fois en un mois, le Dow Jones repassant même dans le vert depuis le début de l'année.

Les marchés sont volatils face à la perspective d'une hausse des taux d'intérêt de la part de la Réserve fédérale, qu'ils attendent en septembre.

La Fed ayant prévenu qu'elle procéderait à un tour de vis monétaire une fois qu'elle aura constaté un rebond de la croissance, les investisseurs sont attentifs aux indicateurs économiques et ils ont appris jeudi que les ventes au détail avaient accéléré plus que prévu en mai, de 1,2% contre 1,1% attendu.

"Les ventes au détail sont une pièce supplémentaire du puzzle économique et l'une de celles que les investisseurs attendaient", a commenté Art Hogan, de Wunderlich Securities à New York. "La Fed a assurément une hausse des taux dans sa poche pour cette année et une autre pour l'année prochaine."

Parmi les autres indicateurs du jour, les prix à l'importation ont augmenté en mai aux Etats-Unis après 10 mois consécutifs de déclin tandis que les inscriptions hebdomadaires au chômage ont été légèrement plus nombreuses que prévu, sans démentir toutefois une amélioration globale du marché du travail.

L'indice Dow Jones gagne 67,33 points (0,37%) à 18.067,73 dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500 , plus large, progresse de 0,31% à 2.111,74 et le Nasdaq Composite prend 0,35% à 5.094,44.

Aux valeurs, Nike enregistre la plus forte hausse du Dow Jones (+1,36% à 104,75 dollars) après avoir signé un partenariat de huit ans avec la NBA, remplaçant ainsi Adidas en tant qu'équipementier exclusif de la ligue professionnelle de basketball aux Etats-Unis.   Suite...