RPT-MARCHES-La répression financière continue, selon AllianzGI

vendredi 12 juin 2015 06h00
 

(Répétition sans changement de la dépêche transmise jeudi en fin d'après-midi)

* AllianzGI maintient donc sa préférence pour les actifs risqués

* Préconise une "gestion active et sélective"

PARIS, 11 juin (Reuters) - Allianz Global Investors estime que les taux d'intérêt, malgré leur brutale remontée depuis la fin avril, vont rester très bas au second semestre sous l'effet des politiques ultra-accommodantes des banques centrales et invite les investisseurs à la recherche de rendement à conserver, voire à augmenter, leur exposition aux actifs risqués.

Mais dans des marchés devenus très volatils et de surcroît illiquides sur le segment obligataire notamment, les responsables de la gestion d'Allianz ont deux maîtres-mots: "gestion active" et "sélectivité" dans le choix des actifs.

Moyennant quoi, ils estiment que les actifs risqués sont à privilégier "en dépit des incertitudes liées à la probable remontée des taux de la Fed, aux niveaux de valorisation atteints (...), à la faiblesse de la croissance des bénéfices, à l'assèchement de la liquidité et aux tensions géopolitiques".

"Notre scénario macroéconomique de base reste celui d'un retour de la croissance mondiale à son potentiel au cours des prochains trimestres", a souligné Andreas Utermann, responsable mondiale de la gestion (CIO) chez AllianzGI, mercredi lors d'un point de presse.

Il a écarté l'hypothèse d'un scénario déflationniste à moyen terme, contrairement à la situation qui a perduré au Japon à partir de 1989.

Franck Dixmier, responsable de la gestion taux Europe, a prévenu qu'après la récente et brutale remontée des rendements obligataires, il y a eu "rupture de tendance sur les taux en zone euro, avec la fin des plus bas historiques".   Suite...