Londres exige que Ryanair réduise sa part dans Aer Lingus

jeudi 11 juin 2015 10h42
 

DUBLIN, 11 juin (Reuters) - L'autorité britannique de la concurrence estime que Ryanair doit réduire sa participation de 30% dans Aer Lingus, dans une décision définitive publiée jeudi, susceptible de faciliter la prise de contrôle de la compagnie aérienne irlandaise par le groupe IAG .

International Airlines Group (IAG), qui réunit British Airways et Iberia, a lancé en janvier dernier une offre de 1,36 milliards d'euros pour la reprise d'Aer Lingus, mais sa proposition n'a toujours pas convaincu Ryanair.

La Competition and Markets Authority (CMA) a déclaré jeudi qu'il n'était pas sain, en termes de concurrence, qu'une compagnie aérienne puisse décider de la réussite ou de l'échec d'une offre sur l'une de ses principales rivales.

"Nous devons nous assurer que, quelle que soit l'issue de cette transaction précise, l'emprise de Ryanair sur Aer Lingus soit levée", indique la décision finale de la CMA sur ce dossier.

L'instance britannique a précisé qu'elle allait collaborer avec les autres instances réglementaires pour s'assurer que Ryanair respectait ses exigences, parallèlement à l'examen de l'offre d'IAG par les actionnaires et à l'analyse de ce projet rapprochement par la Commission européenne.

Déjà appelée en 2013 par la CMA à ramener sa participation dans Aer Lingus à moins de 5%, Ryanair n'a eu de cesse de contester cette injonction.

Qualifiant la nouvelle décision de la CMA de "ridicule", la compagnie aérienne a immédiatement fait part de son intention de faire appel. (Padraic Halpin; Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand)