Baisse de taux surprise en Nouvelle-Zélande

jeudi 11 juin 2015 07h31
 

WELLINGTON, 11 juin (Reuters) - La banque centrale néo-zélandaise a annoncé jeudi une baisse inattendue de son taux directeur, la première depuis plus de quatre ans, et laissé entendre qu'un nouvel assouplissement de sa politique monétaire était envisageable face au ralentissement de l'économie.

Le taux de base ("official cash rate", OCR) de la Banque de réserve est ainsi ramené de 3,5% à 3,25% alors que les deux tiers des économistes interrogés par Reuters avant la réunion de politique monétaire tablaient sur le statu quo.

L'OCR n'avait pas baissé depuis mars 2011 et la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande (RBNZ) l'avait relevé d'un total de 100 points de base l'an dernier.

"Une réduction de l'OCR est appropriée au vu de la faiblesse des pressions inflationnistes et du ralentissement attendu de la demande, afin d'assurer que l'inflation à moyen terme converge vers le milieu de la fourchette d'objectifs", a déclaré dans un communiqué le gouverneur de la banque centrale, Graeme Wheeler.

Le dollar néo-zélandais est tombé à son plus bas niveau depuis cinq ans face au dollar américain après l'annonce de la décision.

Graeme Wheeler a déclaré à la presse que la monnaie nationale restait surévaluée en dépit d'une baisse de 8% en données pondérées des échanges depuis mars, ajoutant qu'une dépréciation supplémentaire était nécessaire pour soutenir les exportations.

"Nous continuons de penser qu'il a encore beaucoup de chemin à faire", a-t-il dit.

(Naomi Tajitsu et Charlotte Greenfield, Marc Angrand pour le service français)