LEAD 3-Egypte-Attentat suicide près de Louxor, quatre blessés

mercredi 10 juin 2015 15h50
 

(Actualisé, sécurité renforcée dans les sites touristiques, § 5)

LE CAIRE, 10 juin (Reuters) - Un homme s'est fait exploser mercredi sur le parking du temple de Karnak, dans le sud de l'Egypte, et des hommes armés ont ouvert le feu sur la police, a-t-on appris de sources sécuritaires et auprès de témoins.

L'Egypte est le théâtre de violences quasi quotidiennes depuis que le président Mohamed Morsi, issu du mouvement des Frères musulmans, a été renversé par l'armée en juillet 2013.

L'attaque de mercredi, qui n'a pas été revendiquée, n'a fait aucune victime parmi les touristes présents sur le site mais quatre Egyptiens ont été blessés, a annoncé le ministère égyptien de la Santé. Selon des sources proches des services de sécurité, deux de ces blessés sont des policiers.

Le ministère de l'Intérieur rapporte dans un communiqué avoir déjoué un attentat terroriste. Il précise que deux assaillants ont été tués et qu'un troisième a été blessé.

Le ministre des Antiquités, Mamdouh al Damaty, a annoncé qu'en accord avec son collègue de l'Intérieur il avait ordonné un renforcement des mesures de sécurité sur les sites touristiques du pays.

En 1997, 58 touristes et quatre Egyptiens avaient été tués lors d'une attaque islamiste à Louxor.

Selon plusieurs sources, trois hommes armés ont tenté de forcer un barrage situé sur la route du temple de Karnak, à deux kilomètres du centre de Louxor. Deux des assaillants ont quitté le véhicule et ouvert le feu sur la police qui a riposté, tuant l'un d'eux et blessant grièvement l'autre. Le troisième homme est parvenu à franchir le barrage et a fait exploser la charge qu'il portait sur lui.

D'après une source au ministère de l'Intérieur, citée par l'agence de presse Mena, les assaillants voulaient attaquer un car de touristes près du temple.

Le tourisme est l'une des principales sources de revenus de l'Egypte, le pays arabe le plus peuplé.

La semaine dernière, des hommes armés circulant à moto ont tué deux agents de la police touristique égyptienne sur une route près des pyramides de Gizeh, dans les faubourgs sud-ouest du Caire. (Ahmed Tolba et Stephen Kalin, avec Ahmed Aboulenein; Nicolas Delame et Guy Kerivel pour le service français)