Cellectis pourrait lever de nouveaux fonds, bénéfice net 6,3mln

mercredi 10 juin 2015 08h12
 

PARIS, 10 juin (Reuters) - Cellectis a annoncé mardi soir que les fonds levés lors de son introduction sur le Nasdaq contribueraient à financer ses opérations au moins jusqu'en 2017, mais qu'il pourrait avoir besoin de fonds additionnels pour financer le développement futur de nouveaux produits.

La société de biotechnologies, qui publiait pour la première fois ses résultats pour le premier trimestre, a fait état d'un bénéfice net de 6,3 millions d'euros, soit 0,23 euro par action, contre une perte nette de 1,0 million en 2014. Sa trésorerie -- et équivalents de trésorerie -- s'élevait à 118,4 millions d'euros au 31 mars, contre 112,3 millions.

"Nous estimons que notre trésorerie et équivalents de trésorerie, avec les fonds levés lors de l'introduction au Nasdaq et les flux de trésorerie d'exploitation (...) nous permettront de financer nos opérations au moins jusqu'en 2017", a indiqué Cellectis dans un communiqué.

"Cependant, nous pourrions avoir besoin de fonds additionnels pour financer le développement de nos produits candidats existants et pourrions aussi devoir lever de nouveaux capitaux pour mener des développements sur de nouveaux produits candidats", a ajouté le groupe.

Cellectis, spécialiste de l'ingénierie du génome, s'est introduit en Bourse sur le Nasdaq américain en mars dernier pour "accroître sa visibilité à l'échelle mondiale" et "accéder à un nouveau marché de capitaux pour financer sa stratégie d'expansion". (Gilles Guillaume, édité par Bertrand Boucey)