Cameroun-Peine de prison confirmée pour Lydienne Yen-Eyoum

mardi 9 juin 2015 23h37
 

YAOUNDE, 9 juin (Reuters) - La Cour suprême du Cameroun a confirmé mardi la condamnation à 25 ans de prison de l'avocate française Lydienne Yen-Eyoum, condamnée l'an dernier à Yaoundé pour détournement de fonds publics.

Née au Cameroun, Lydienne Yen-Eyoum, 56 ans, avait représenté l'Etat camerounais dans un procès visant la branche locale de la banque française Société générale.

Elle été arrêtée en 2010, accusée d'avoir détourné plus de deux milliards de francs CFA (trois millions d'euros), ce qu'elle dément. Elle a été condamnée en septembre dernier.

Son avocate, Me Caroline Wassermann, basée à Paris, a déclaré sur RFI qu'elle espérait obtenir une intervention de la diplomatie française en faveur de sa cliente.

La défense de Lydienne Yen-Eyoum a également saisi le groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations unies. (Sylvain Andzongo; Guy Kerivel pour le service français)