Portugal-José Socrates refuse de sortir de prison

mardi 9 juin 2015 20h42
 

LISBONNE, 9 juin (Reuters) - Soupçonné de corruption et de fraude fiscale, l'ancien Premier ministre socialiste portugais José Socrates, en détention préventive depuis novembre dernier, refuse de sortir de prison pour être assigné à résidence sous surveillance électronique.

Dans une lettre rendue publique mardi, José Socrates, qui clame son innocence, explique vouloir ainsi dénoncer les "erreurs répétées" de l'institution judiciaire dans son dossier.

"Après six mois de prison, il n'y a toujours aucun fait, aucune preuve, aucune inculpation", écrit-il.

Si un juge ordonne sa sortie de prison, l'ancien chef du gouvernement fera appel de cette décision, a souligné son avocat.

Premier ministre de 2005 à 2011, José Socrates a démissionné au milieu de son second mandat, après avoir été contraint de demander un plan de sauvetage international pour permettre à l'économie portugaise de surmonter la crise de la dette en contrepartie de dures mesures d'austérité. (Andrei Khalip, Guy Kerivel pour le service français)