Grèce-OTE, le n°1 des télécoms, va supprimer 800 emplois

mardi 9 juin 2015 15h26
 

ATHENES, 9 juin (Reuters) - OTE, le premier opérateur grec de télécommunications, va supprimer 800 postes par le biais d'un plan de départs volontaires qui coûtera 110 millions d'euros à l'entreprise, a annoncé mardi son directeur général, Michael Tsamaz.

Le groupe allemand Deutsche Telekom possède 40% du capital d'OTE, l'ancien monopole grec des télécoms, dont le chiffre d'affaires recule depuis plusieurs années.

"Au total, 110 millions d'euros seront versés aux salariés dans le cadre du plan de départs volontaires", a dit Michael Tsamaz. "Le plan est un succès, il concernera 800 personnes."

(Angeliki Koutantou, Marc Angrand pour le service français)