Zone euro-Consommation et investissement ont tiré la croissance au T1

mardi 9 juin 2015 11h09
 

BRUXELLES, 9 juin (Reuters) - La demande des ménages et l'investissement ont été les deux principaux contributeurs à la croissance économique de la zone euro au premier trimestre, a annoncé Eurostat mardi.

Le produit intérieur brut a augmenté de 0,4% en janvier-mars par rapport aux trois mois précédents, affichant sur un an une progression de 1,0%, selon la deuxième estimation de l'office de la statistique qui confirme ainsi ses données préliminaires annoncées le 13 mai.

La consommation des ménages, longtemps à la traîne, a apporté la contribution la plus importante, de 0,3 point, suivie de l'investissement (0,2 point). Les variations de stocks et les investissements publics ont apporté des contributions positives de 0,1 point alors qu'à l'inverse le commerce extérieur a pesé.

L'Allemagne, première puissance économique de la zone euro, a enregistré une croissance de 0,3%. La France a dépassé les attentes avec 0,6%, tandis que l'Italie et l'Espagne ont affiché des croissances de respectivement 0,3% et 0,9%.

La Grèce, l'Estonie, la Lituanie et la Finlande ont en revanche vu leur PIB se contracter.

Tableau

(Jan Strupczewski, Véronique Tison pour le service français)