BOURSE-Neopost recule, l'activité du 1er trimestre déçoit

mardi 9 juin 2015 10h11
 

PARIS, 9 juin (Reuters) - L'action Neopost accuse l'une des plus fortes baisses de l'indice SBF 120 mardi matin à la Bourse de Paris, les investisseurs se montrant déçus du niveau d'activité annoncé la veille par le spécialiste du traitement du courrier et de la logistique.

A 9h56, le titre perd 2,05% à 43,385 euros, contre un repli de 0,24% au même moment pour le SBF 120.

Neopost a fait état lundi d'un chiffre d'affaires de 286,0 millions d'euros au premier trimestre, en hausse de 11,1% grâce à un effet de change favorable.

En données organiques, le chiffre d'affaires de Neopost ressort en revanche en baisse de 1,4%, sous le coup d'un recul de son activité courrier.

"Nous estimons que le marché pourrait réagir négativement à cette publication, notamment du fait d'une décroissance organique supérieure aux attentes des revenus de la division 'Mail Solutions'", prévenait Société générale dans une note publiée avant l'ouverture de la Bourse.

Le courtier précisait alors que la division "Mail Solutions" avait enregistré un recul de 5,5% de son activité en données organiques, contre une baisse de 2,1% attendue par le consensus.

De son côté, Gilbert Dupont évoque un "début d'exercice qui ne laisse que peu de place à l'optimisme" malgré la confirmation des objectifs annuels de la société.

"Lors de la 'conference call', le management a, selon nous, laissé peu d'espoir à un retournement de l'activité 'Mailing Solutions', même si le reste de l'année devrait bénéficier de l'effet décalage post grève aux Etats-Unis, des changements de tarifs postaux et d'un retour à la normale sur les produits les plus haut de gamme", souligne la société de Bourse dans une note.

Neopost a confirmé viser pour 2015 une évolution organique de son chiffre d'affaires comprise entre -1% et +2% et une marge opérationnelle courante de 19,5% à 20,5% hors charges liées aux acquisitions. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gilles Guillaume)