L'Allemagne a choisi le système de missiles sol-air MEADS-source

mardi 9 juin 2015 04h01
 

BERLIN, 9 juin (Reuters) - L'Allemagne a choisi le système de missiles sol-air MEADS construit par le groupe européen de défense MBDA et l'Américain Lockheed Martin au détriment du système Patriot de l'Américain Raytheon, a-t-on déclaré lundi soir de source gouvernementale allemande, confirmant des informations de presse.

La chaîne télévisée allemande ARD a été la première à annoncer le feu vert de Berlin à ce contrat qui pourrait s'élever à 4,5 milliard de dollars (environ 4 milliards d'euros).

Un journal américain a également rapporté la nouvelle en citant Charles Schumer, sénateur de l'Etat de New York, où Lockheed Martin a une grande usine. Le sénateur, que Reuters n'a pas pu immédiatement joindre, a dit au Syracuse Post-Standard tenir cette information de l'ambassade d'Allemagne.

Le consortium européen MBDA réunit Airbus Group, l'Italien Finmeccanica et le Britannique BAE Systems.

Les Etats-Unis, l'Italie et l'Allemagne ont investi environ 3,4 milliards de dollars (3 milliards d'euros) ces dix dernières années dans le développement du système MEADS, censé succéder au Patriot, mais Washington a décidé en 2012 de se retirer du projet en arguant de coupes budgétaires.

Outre l'Allemagne, l'Italie et les Pays-Bas doivent décider du système de missiles qui équipera leur armée dans les années qui viennent. La Pologne a de son côté opté récemment pour une version modernisée du Patriot.

(Scot W. Stevenson et Thorsten Severin; Tangi Salaün pour le service français) )