June 8, 2015 / 9:15 PM / 2 years ago

LEAD 2-Atmel envisage de se vendre-sources

3 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec précisions sur Atmel)

NEW YORK, 8 juin (Reuters) - Atmel, un spécialiste des micro-contrôleurs, de petits processeurs utilisé par le secteur électronique, envisage plusieurs stratégies dont celle d'une vente, a-t-on appris lundi de trois sources proches du dossier.

Les acteurs de taille moyenne du secteur des semi-conducteurs sont considérés comme des cibles de plus en plus intéressante pour des grands noms qui cherchent à diversifier leurs débouchés, par exemple dans l'automobile ou l'horlogerie, et plus largement dans ce qu'on appelle l'"internet des objets".

Atmel, dont la capitalisation boursière avoisine quatre milliards de dollars, travaille avec la banque d'investissement Qatalyst Partners sur un possible processus de vente, ont dit deux des sources.

Rien ne garantit que ce processus aboutira effectivement à une vente, ont-elles ajouté.

Les sources ont requis l'anonymat car le processus est confidentiel.

Atmel et Qatalyst n'ont pas répondu dans l'immédiat à des demandes de commentaires.

Sur le Nasdaq, l'action Atmel a gagné jusqu'à 7,2% et terminé la séance sur un gain de 3,56% à 9,75 dollars.

Le directeur général de longue date du groupe, Steve Laub, a annoncé le mois dernier son intention de prendre sa retraite fin août, une décision qui pourrait avoir contribué à la décision d'envisager différentes options stratégiques dont celle d'une vente, expliquent les sources.

Le secteur des semi-conducteurs dans son ensemble a connu ces derniers un regain de concentration, avec notamment le rachat de Broadcom par Avago Technologies et celui d'Altera par Intel.

Le montant total des fusions-acquisitions dans le secteur avoisine ainsi 80 milliards de dollars, le plus élevé depuis 2000 selon les données Reuters.

Atmel, qui a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,41 milliard de dollars, prévoit pour le trimestre en cours des ventes de 310 à 326 millions et une marge brute d'environ 48%. Son bénéfice net, lui, a reculé à 45,1 millions sur les trois premiers mois de l'année.

Parmi les acquéreurs potentiels ON Semiconductor et Microchip Technology, qui avaient lancé ensemble en 2008 une offre d'achat hostile sur Atmel finalement retirée.

Liana B. Baker, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below