8 juin 2015 / 11:16 / il y a 2 ans

Climat-Merkel et Hollande défendent au G7 des objectifs ambitieux

par Paul Carrel

KRÜN, Allemagne, 8 juin (Reuters) - La chancelière allemande Angela Merkel a exhorté lundi ses homologues du G7 à s'engager sur des objectifs ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre afin de combattre le réchauffement climatique.

La question du climat domine l'ordre du jour du second et dernier jour du sommet annuel des chefs d'Etat et de gouvernement du G7 organisé en Bavière.

Merkel espère pousser ses partenaires à s'accorder avant la conférence internationale sur le climat qui aura lieu début décembre à Paris.

La menace djihadiste, après les récents succès de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie et les combats contre Boko Haram en Afrique de l'Ouest, a également été au coeur des discussions, ainsi que les dossiers de santé publique et le développement du continent africain.

Le président français François Hollande, qui a fait de la réussite de la conférence de Paris l'une des priorités de son mandat, s'est dit satisfait lundi matin du projet de communiqué préparé par le G7.

"Pour le moment, le communiqué va dans le bon sens", a-t-il dit aux journalistes. "Je ferai en sorte aussi que les objectifs qui seront affichés soient réalistes et ambitieux, et notamment pour réduire le réchauffement pendant les prochaines années."

Les Européens tiennent à ce que leurs partenaires du G7 prennent des engagements clairs et chiffrés sur la réduction des gaz à effet de serre (GES).

CLIMAT ET SÉCURITÉ

Dimanche, le Japon, que l'on pensait réticent, s'est dit favorable à ce que les pays du G7 fixent eux-mêmes leurs propres objectifs sur la réduction d'émission de dioxyde de carbone (CO2).

On ignore ce que va décider le Canada et son Premier ministre Stephen Harper.

Lors des discussions lundi matin, la France a été en pointe sur les questions climatiques et l'Italie sur la sécurité énergétique, a-t-on précisé de source diplomatique.

Les dirigeants américain, britannique, français, allemand, canadien, italien et japonais ont ensuite abordé les dossiers concernant la sécurité internationale, notamment la lutte contre l'EI et Boko Haram.

Tous ont souligné leur volonté de soutenir militairement la lutte contre les djihadistes et d'apporter l'aide nécessaire aux populations des pays en guerre.

Ils ont ensuite rencontré des dirigeants invités, venus du Nigeria, du Sénégal, de l'Ethiopie, du Liberia, de l'Afrique du Sud, de la Tunisie et de l'Irak.

Une conférence de presse aura lieu à l'issue du sommet.

Dimanche, au premier jour de leur réunion, les dirigeants du G7 se sont engagés à maintenir les sanctions contre Moscou jusqu'à ce que la Russie et les rebelles ukrainiens prorusses respectent totalement le dernier accord de paix conclu en février. (avec Elizabeth Pineau à Paris et Jeff Mason à Krün; Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below