Dudley (Fed) voit toujours une hausse de taux en 2015

vendredi 5 juin 2015 20h42
 

MINNEAPOLIS, 5 juin (Reuters) - Le redressement du marché du travail aux Etats-Unis pourrait marquer une pause, a estimé vendredi William Dudley, le président de la Fed de New York, tout en disant s'attendre à une hausse des taux d'intérêt cette année.

"Les récentes créations d'emplois soutenues et la poursuite de la baisse du taux de chômage ne sont dues qu'au fait que la croissance de la productivité a nettement ralenti", a-t-il dit lors d'une intervention publique à l'Economic Club of Minnesota. "Des incertitudes demeurent sur la question de savoir si la croissance sera suffisamment forte pour permettre une poursuite de l'amélioration du marché du travail."

Quelques heures après l'annonce de 280.000 créations d'emploi en mai, William Dudley a expliqué craindre que la croissance de l'économie ne suffise pas à absorber les capacités excédentaires du marché du travail accumulées depuis la crise financière de 2007-2009 et la récession.

En particulier, si la productivité s'améliore alors que la croissance ralentit, les employeurs pourraient ne pas avoir besoin d'augmenter leurs effectifs, ce qui compliquerait la remontée des taux d'intérêt de la Fed.

William Dudley a néanmoins dit qu'il s'attendait toujours à ce que la banque centrale soit en situation de relever ses taux d'ici la fin de l'année, à condition que la croissance rebondisse après son passage à vide du début d'année et que le marché du travail se redresse.

Il a précisé s'attendre à ce que la croissance s'accélère au second semestre.

(Howard Schneider, Marc Angrand pour le service français)