Union-Macron et Gabriel plaident pour un budget de la zone euro

jeudi 4 juin 2015 08h52
 

PARIS, 4 juin (Reuters) - Les ministres français et allemand de l'Economie, Emmanuel Macron et Sigmar Gabriel, plaident jeudi pour la mise en place d'un budget de la zone euro et une simplification de l'Union européenne, piliers de l'Europe à deux vitesses appelée de ses voeux par le premier.

Dans une tribune publiée par plusieurs journaux européens, dont Le Figaro en France, les deux ministres souhaitent que l'Union européenne se réforme pour retrouver de la convergence économique et lutter contre la montée de l'euroscepticisme.

Ils estiment que le temps est venu aujourd'hui de "réparer les défauts de construction de l'union monétaire" et de construire une "union économique et sociale" par étapes, dont l'une serait un rapprochement "de nos systèmes fiscaux et sociaux".

"Cet agenda de convergence entre les Etats membres poserait les bases d'un budget commun à l'échelle de la zone euro, qui est la condition de l'efficacité de notre union monétaire", écrivent-ils.

"Il importe de donner à la zone euro une compétence budgétaire en plus des budgets nationaux, afin d'améliorer notre capacité à jouer les stabilisateurs économiques et à adapter notre politique budgétaire au cycle économique."

Le socialiste Emmanuel Macron et le social-démocrate Sigmar Gabriel, qui est également vice-chancelier, estiment que la mise sur pied de ce budget pourrait se faire dans un premier temps dans le cadre du "plan Juncker", le programme d'investissements qui vise la levée de quelque 300 milliards d'euros.

PRODUCTION ET STABILISATION

"Dans un second temps, nous pourrions créer pour la zone euro une véritable capacité budgétaire qui posséderait deux volets : un volet production, un volet stabilisation", disent-ils en ébauchant des pistes pour doter ce budget de "ressources propres" : la taxe sur les transactions financières ou une part d'un impôt harmonisé sur les sociétés.   Suite...